Make your own free website on Tripod.com
Guide d'initiation aux French Warez
[Introduction][Groupes][Philosophie][Récupération][Anonymat][Gravure][Divx]
[Poster][Xnews][PGP][Netiquette][Liens][Glossaire][FAQ][Historique]

Poster

Section en développement (non finie encore!)

Poster est à la fois une technique et un art. Du point de vue des techniques, heureusement, elles sont assez simples. Du côté de l'art, par contre, c'est plus une question d'attitude. Il faut être fondamentalement consciencieux, patient, dévoué et désintéressé, et parfois un peu zen sur les bords. Enfin, poster est aussi, un peu, une question de chance, car la nature de Usenet peut faire que le meilleur des posts se propage mal pour des raisons qui ne sont pas de notre contrôle.

Ce guide vous propose les rudiments pour poster. Il ne s'agit pas de la seule façon de poster, ni d'un "standard" sur tous les groupes, mais "une" des bonnes façons, généralement reconnue, pour poster avec un certain succès. Une fois que vous serez en position d'acquérir de l'expérience, vous nuancerez vos pratiques et leur donnerez une touche personnelle, mais pour les besoins de ce guide, nous ne ferons justement pas dans la nuance afin de ne pas vous compliquer la vie. Nous vous présentons toutes les étapes d'un post "idéal", en ne prenant généralerment qu'UN outil par fonction (et pas plusieurs) et en ne vous montrant QU'UNE façon de voir les choses. Qu'est-ce que cela veut dire ? Et bien au lieu de vous montrer les différences entre WinRAR 2,8, WinRAR 3.0, WinACE et WinZIP, on n'utilisera ici que WinRAR 3.0. Et ce même si vous serez appellé très tôt à pratiquer ces nuances... Un autre exemple, on ne vous montrera pas ici comment poster un DivX en utilisant HJSplit, mais seulement avec WinRAR. Okay ?

Un bon poste comprend 7 étapes. Celles-ci sont:

  1. Estimer la demande
  2. Préparer et documenter le contenu
  3. Compresser et préparer les fichiers parités
  4. Finalisation de la préparation
  5. Préparer et planifier le post
  6. Faire le post
  7. Faire le suivi

Pour réaliser un post, vous aurez besoin des outils suivants:

Étape 1: Estimer la demande

Avant de préparer un post, il faut savoir s'il y a demande. Si celle-ci n'est pas spontanée (quelqu'un demande une application que vous avez), habituellement, cela consiste à proposer son post au groupe d'usagers environ 24 heures à l'avance dans le groupe discussion. Soyez attentif aux réponses: le fait de proposer ne signifie pas qu'il y ait nécessairement intérêt. Si vous proposez, on vous dira plutôt s'il y a intérêt ou non. Il est peut être injuste de se faire plus promptement fusiller parce qu'on a posté n'importe quoi que parce qu'on a jamais rien posté, mais c'est comme ça. Étant donné les contraintes de bande passante et de rétention, il faut que le poste soit utile et pertinent.

Essayez de respecter l'esprit du groupe. Ne postez pas, par exemple, une application de langue anglaise dans un groupe qui ne les acceptent pas, ou un logiciel qui a déjà été posté récemment, ou encore un film DivX là où ne sont acceptés que les warez. Soyez assez sages pour ne pas aller à contre-courant de l'intérêt du groupe en postant une application dont personne ne veut, ou en commençant le post avant d'avoir des réponses, ou encore, en postant de manière telle que vous poussiez les bons posts en cours en dehors des serveurs.

Lisez donc la FAQ du groupe ou demandez aux participants avant de poster.

Dans les cas où il y a un groupe discussion associé à un groupe binaire (groupe ".d"), faites vos propositions et réponses sur ce groupe, PAS sur le groupe binaire.

Quand vous êtes convaincu de l'intérêt et de la pertinence du poste, vous pouvez commencer à préparer le post.

Étape 2: Préparer et documenter le contenu

Nous verrons trois situations:

DIVX

Ce guide n'explique pas comment faire un encodage de DivX. L'important est qu'une fois l'encodage réalisé, vous documentiez minimalement votre DiVX: nom du film et surtout codec requis. Prenez en compte que plusieurs personnes de nos jours récupèrent les films sur les newsgroups mais ne connaissent rien aux codecs, alors si vous en avez pris un un peu spécial (genre AC3), dites-le de manière CLAIRE, et au besoin, insérez le codec lui-même dans un fichier zip. C'est toujours apprécié et ca évite des questions inutiles. Documentez de manière identique s'il y a des fichiers sous-titres. Enfin, vous pouvez toujours indiquer sur quel player (nom+version) vous avez visionné votre DivX encodé avec succès, car vous savez que les players ne sont ni égaux ni universels.

Application autonome ou "rip"

Parfois le programme original ne vient pas sur CD, alors on parlera d'une "application autonome" (une application télédéchargée par exemple). Le terme "rip" lui est utilisé pour désigner une application qui a été extraite d'un CD et le plus souvent pour lequel on a enlevé du superflus. Par exemple, un programme dont la majorité du CD contenait des démos sans intérêt d'autres logiciels. Dans ce dernier cas, assurez-vous que l'extraction des fichiers du CD ne contrevient pas à un dispositif antipiratage, ou que la non-inclusion de certaines parties d'un CD n'occasionne pas de problèmes. Faire un bon "rip" demande un peu d'expérience et surtout de s'assurer de le tester. Ne faites pas un rip si vous ne savez pas ce que vous faites !

Il est suggéré de toujours ajouter l'information pertinente à l'application à l'intérieur du rip, par exemple le numéro de série (mettez celui-ci dans un simple fichier texte) ou le crack ou le générateur de clé (mettre ceux-ci dans un répertoire distinct). Le fait de mettre ces informations à l'extérieur du package augmentera les chances d'égarer cette précieuse information, alors mettez les simplement à l'intérieur. Dans le cas d'une patch, documentez clairement la procédure de patch à appliquer. Et les autres informations pertinentes.

Image de CD

D'une manière générale, les gens préfèrent avoir quelque chose qui se rapproche le plus de la version originale, donc le moins de modification possible, et le plus souvent des images de CD pour des applications. Vous devriez être capable de gérer minimalement votre logiciel de gravure pour créer une image de CD.

Voir au besoin http://www.lagravuredecd.com/ ainsi que la section de ce guide consacrée à la gravure.

Trois format d'images sont populaires sur les groupes de nouvelles: ISO, BIN et CDD. Tous les autres formats d'images réduisent l'universalité de votre post et en dépit de la performance des logiciels qui les crée, vous les évitez tout simplement par simple souci d'efficacité. Par exemple, DiscJuggler (*.CDI) n'est pas un format universel et le programme ne marche pas avec plusieurs graveurs. Autre exemple, le format Nero (*.NRG) n'apporte rien de mieux aux trois formats standards, et oblige inutilement les receveurs à n'utiliser que Nero. Le format Blindwrite (*.BWT) n'apporte rien non plus. Le pire format/logiciel est EasyCD qui est incompatible avec beaucoup de choses, même lorsqu'il est "ISO", car c'est un "faux" ISO... Donc à fuire particulièrement comme la peste ce EasyCD.

La première décision à prendre, c'est quel format d'image choisir ? C'est habituellement assez simple:

Donc, votre choix c'est simplement BIN ou CCD.

Pour créer une image BIN avec CDRWin:

Vous avez besoin de CDRWin 3.x ou 4.x de Golden Hawk. (Note: Évitez la "fausse version" CDRWin5.0 qui n'a aucun rapport [résultat du vol de la marque de commerce par des fraudeurs allemands], assurez-vous aussi d'avoir une version "bien" crackée [de mauvais cracks circulent et crée de mauvaises copies de manières aléatoire]). Logiciel alternatif pour créer des BIN si CDRWin n'est pas compatible avec votre système = Blindwrite).

Mettez le CD à copier dans le lecteur et démarrez CDRWin. Choisissez "Extract Disk/Track/Sectors" le boutton au milieu en haut de la barre de menu. Choisissez l'option "Disk Image / Cuesheet" sur la première ligne en haut. Donnez-vous un nom de fichier, du genre ABC.BIN (voir plus bas conseil sur le nom de l'image). Par défaut, CDRWin va créer les fichiers images dans C:\, mais vous pouvez "forcer" le lieu de sauvegarde de l'image vers un endroit où vous avez plus d'espace disque en tapant par exemple "E:\MonFolder\ABC.BIN". Ce faisant, vous devrez cependant éditer le fichier *.cue plus loin. Cliquez sur Start et CDRWin va créer un fichier BIN et un fichier CUE. Le fichier BIN est souvent plus gros que la taille du CD, c'est normal (genre 780Megs pour un disque de seulement 650). Une fois l'image créée, ouvrez le fichier CUE avec Notepad et enlevez le chemin de répertoire qui précède le nom de l'image s'il y a lieu. Par exemple, si le fichier CUE indique

FILE "E:\MONFOLDER\ABC.BIN" BINARY

éditez la ligne pour qu'elle devienne

FILE "ABC.BIN" BINARY

De cette manière, en autant que le fichier CUE et BIN sont dans le même repertoire, n'importe qui pourra se servir de l'image sur n'importe quelle machine sans devoir éditer lui-même le fichier CUE. L'oublie d'éditer le fichier CUE n'est pas dramatique mais provoque classiquement souvent des frustrations ou des appels à l'aide d'usagers moins expérimentés. Vaut mieux y penser.

C'est tout.

Pour graver une image CCD avec CloneCD

Mettez le CD à copier dans le lecteur et démarrer CloneCD. Choisir la première icone "Créer un fichier image". Choisir le lecteur. Préciser si le CD à copier est un CD multimédia, un CD de données ou un CD Jeu. Désignez un emplacement et un nom pour sauvegarder l'image en cliquant sur "Parcourir" (voir plus bas conseil sur le nom de l'image). CloneCD fait une copie. Vous avez en final trois fichiers *.CCD, *.SUB et *.IMG.

C'est tout.

Conseil sur les noms des images.

Choisissez un nom à la fois clair et codé. Par exemple, choisissez SC3K.BIN au lieu de "Simcity 3000.bin". Essayez de privilégier les noms de 8 lettres et moins (standard DOS): bien que ce ne soit absolument pas important, c'est apprécié par plusieurs pour plusieurs raisons pratiques.

Testez votre image

Étape importante ! Vous devez tester votre image avant d'aller plus loin. Cela consiste essentiellement à graver votre propre image, à installer le programme et à le tester. Pour éviter de gaspiller un CD en gravant l'image, faite un essai sur un CD-RW si vous le souhaiter. Vérifiez que l'image se grave bien et que l'application s'installe et fonctionne bien. L'idéal est de tester l'image sur un ordinateur vierge de toute installation précédente de cette application, ce qui est le test "ultime" de fonctionnalité de la copie.

Documentation d'une image CD

Créez un petit fichier texte ou NFO et indiquez les informations de base sur cette image de CD, en particulier le numéro de série, la procédure d'installation ou de crack, ou la présence requise d'un émulateur de copie de sécurité comme Deamon-Tools par exemple. S'il y a un crack ou keygen, mettez-le à côté des fichiers CUE/BIN ou CCD/SUB/IMG.

Jacquettes de CD

Si vous avez des images de jacquette CD, c'est le temps de les inclure. C'est toujours apprécié.

À la fin de l'étape, vous devez vous retrouver dans l'une des quatre situations suivantes:

Divx Application rippée Image BIN Image CCD

*.AVI

(codec.ZIP)

*.JPG (jacquettes de CD)

*.TXT/NFO
(information)

Ensemble de fichiers et de sous-répertoires dans un répertoire à compresser

(keygen ou patch)

*.TXT/NFO (instructions et serial)

*.CUE/*.BIN

Keygen ou patch

*.JPG (jacquettes de CD)

*.TXT/NFO (instructions et serial)

*.CCD/*.SUB/*.IMG

Keygen ou patch

*.JPG (jacquettes de CD)

*.TXT/NFO (instructions et serial)

Il est apprécié que pour chaque situation vous ajoutiez aussi un fichier de vérification de la parité *.SFV. Cela permet au receveur de s'assurer de l'intégrité des fichiers à l'intérieur de l'archive (qui sera créée à la prochaine étape).

Pour créer un fichier SFV, vous devez avoir QuickSFV installé. Il suffit de sélectionner les fichiers désirés dans l'explorateur Windows, de choisir le menu contextuel (bouton droite de la souris) et de sélectionner "Create *.SFV File". Gardez le nom par défaut et assurez-vous d'avoir l'option "WIN-SFV Compatible" activée. Choisissez toujours l'ensemble des fichiers des situations ci-haut évoquées, à l'exception du fichier *.TXT qui n'a pas besoin d'avoir un contrôle de partité, et qui peut être amené à changer à la toute dernière minute.

Vous êtes prêts à passer à l'étape suivante

Étape 3: Compresser et préparer les fichiers parités

WinRAR

Pour compresser l'application, vous devez d'abord connaitre la taille standards des posts dans le groupe que vous choisissez. Par exemple, alt.binaries.warez.ibm-pc.french exige que vos fichiers soient uniquement de 1.44 Meg. Les autres préfèrent des tailles de 5, 10 ou 20 Megs. Plus la taille est grosse, plus importante seront les chances d'une mauvaise propagation, donc de requête pour des fills, donc de gros fills qui gaspille votre bande passante, c'est pourquoi une taille de 5 meg est de nos jours préférée.

Démarrez WinRAR 3.0. Sélectionnez les fichiers à archiver et compresser et cliquer sur "Ajouter". Donnez un nom de fichier qui, encore une fois, soit à la fois clair et pas trop évident. (Par exemple, si vous nommez l'image "Simcity 3000.rar", ce nom très évident apparaitra dans les headers de votre poste, ce qui est pas très discret pour éviter les logiciels robots qui déniche les pirates. Un nom comme "SC3KFR est plus discret. Choisissez aussi un nom de fichier légèrement différent du nom de votre image de CD, de manière à ce que le fichier SFV de l'archive en tant que telle (et que vous allez créer plus tard) ne porte pas le même nom que le fichier SFV créé précédemment pour le contenu de l'archive). Voir section sur nom de l'image.

Avant de démarrer la compression de WinRar, sélectionnez les options:

Faites la compression.

Fichiers PAR

Démarrez FSRaid (P.S. le programme n'installe pas de raccourcis dans le menu démarrer alors il faut aller le démarrer en allant dans son répertoire "C:\Program Files\FSRaid" ou faites un raccourci à la main). Cliquer sur "Create", puis "Add Files" et choisissez les fichiers compressés RAR que vous venez de créer. Gardez les choix par défaut pour le nom et le ratio (10%). Cliquer Create. C'est tout.

Fichier SFV

Sélectionnez les fichiers RAR (mais non les fichiers PAR) dans l'explorateur Windows, appellez le menu contextuel (bouton droite de la souris) et de sélectionner "Create *.SFV File". Gardez le nom par défaut et assurez-vous d'avoir l'option "WIN-SFV Compatible" activée. C'est tout. Éviter de tester le fichier SFV car par défaut, le programme s'est installé avec l'option de mettre de modifier un fichier SFV après une vérification pour "flager" les fichiers certifiés et éviter de les tester à nouveau. Or, la prochaine fois que les fichiers seront testés, c'est après leur download chez quelqu'un d'autre, donc il faut éviter d'avoir cette modification du fichier SFV.

Vous avez au final un ensemble de fichiers RAR, un ensemble de fichiers PAR, et un fichier SFV pour les fichiers RAR.

Vous êtes prêts à passer à l'étape suivante

Étape 4: Finalisation de la préparation

La dernière étape avant l'envoi est la préparation d'une documentation complémentaire. Il s'agit habituellement de noter l'information essentielle pour les downloadeurs. Il s'agit d'un petit fichier texte à qui par une certaine convention l'on donne l'extension *.NFO. Il existe des créateurs de fichiers NFO qui vous demande des tas d'informations (taille des archives, taille du CD, etc. mais plusieurs de ces informations sont inutiles. Par ailleurs, il y a tendance à la discrétion sur les groupes depuis quelques mois, pour éviter de se faire repérer par des logiciels automatisés de détection des posts illégaux. Ces logiciels lisent de manière machinale les fichiers NFO. La tendance est donc à rendre ces fichiers NFO les plus concis possible de manière à compliquer la vie de ces logiciels ! Alors soit vous avez un NFO détaillé que vous compressez en RAR avec un nom comme "ABC_NFO.RAR", soit vous "codez" l'information sous le sigle de l'humour et de la compréhension humaine les informations du fichier. Par exemple, pour un film, ne mettez un qu'URL adapté vers une base de données de film, ou pour une application, dites par exemple "S*M*C*T*Y*3*0*0*0 FR" ou "SCIE ME SI TI 3K".

EVITEZ de mettre votre nym, votre COURRIEL ou autre identification, à moins que vous sachiez et assumiez les risques que cela comporte.

Indiquez aussi les informations pertinentes au post et au contenu du post: par exemple, qu'il s'agit d'une image CloneCD ou BIN, ou d'un DivX avec codec AC3, ou d'une application qui ne fonctionne que sur WinXP, ou que c'est d'un système d'exploitation Service Patch 3 Corporate Francais". Bref, toute information qui évitera à un usager de récupérer inutilement l'application.

Anticipez les questions inutiles de la part des autres en indiquant que l'archive est compressé avec WinRAR 3.x et que FSRaid est nécessaire pour utiliser les PAR.

Enfin, indiquez le nombre de jours prévu pour le post et votre politique de repost ou de fill.

Bien que ce ne soit pas du tout obligatoire ni même pratiqué, il est à la fois sécuritaire et utile de sauvegarder à ce stade-ci tous les fichiers du post (RAR + PAR + SFV +NFO) sur un CD-R ou CD-RW. Comme ça, si vous avez un problème informatique ou si on vous demande un fichier manquant des semaines plus tard, vous l'aurez toujours sans que cela encombre inutilement votre disque dur.

Vous êtes prêts à passer à l'étape suivante

Étape 5: Préparer et planifier le post

D'abord, vous devez connaitre le maximum autorisé et pratique sur le newsgroup choisi. Par exemple vous ne pouvez pas poster plus de 100 megs par jour par application sur alt.binaries.warez.ibm-pc.french, ce qui signifie qu'une une image de CD doit nécessairement s'étaler sur plusieurs jours. D'autres groupes estiment qu'un demi-CD ou qu'un CD au complet par jour est acceptable. Vérifiez.

Pour poster, vous utiliserez le logiciel Yenc PowerPost ou PowerPost 2000. Il s'agit du même logiciel, sinon qu'une version poste en codage Yenc (recommandé) et l'autre en format MIME ordinaire. Pour l'installer, il suffit de le décompresser dans un répertoire distinct. Vous configurez le programme en indiquant dans le Setup (premier icone à gauche) le nom du serveur (commercial de préférence), le mot de passe, les headers, etc. Dans ce menu, vous devez aussi ajouter le nom du newsgroup dans lequel vous allez poster. Enfin, dans les options, gardez le nombre de ligne à 4000 (avec Yenc PowerPost) ou 3000 (avec PowerPost ordinaire). Voir plus bas sur les lignes.

Pour ajouter votre post, cliquer sur "Add files..." (2e icone à la gauche). Sélectionnez les fichiers à poster, c'est-à-dire RAR + PAR + SFV +NFO. Une boite de dialogue avec quatre panels apparait.

1er panel, Subject: Une ligne "par défaut" vous est proposée du genre: $1 of $2 - yEnc "$F". Vous avez une série de paramètres optionnels disponible en dessous. Ca, c'est la ligne sujet de votre poste. Encore une fois, choisissez une ligne sujet à la fois clair et discrète. Indiquez le nombre de jours sur lequel sera poster l'application si cela s'applique. Par exemple pour un post de SimCity 3000:

SCIE ME SI TI 3K - $1 of $2 - yEnc "$F"

ou

SCIE ME SI TI 3K - Jour 1 de 4 - $1 of $2 - yEnc "$F"

2e panel Newsgroup. Indiquez LE newsgroup dans lequel vous voulez poster. EVITEZ LE CROSS-POST, sauf INDICATIONS SPÉCIFIQUES du groupe en ce sens. Le cross-post n'est utile pour les usagers que lorsque un newgsroup est disponible sur un serveur et pas sur un autre, et que l'autre newsgroup fréquenté par d'autres usagers communs n'est disponible que sur l'autre et pas sur le premier serveur. Cette situation est très rare. Autre cas exceptionnel, celui des groupes *.sounds.mp3, où on demande de poster en cross-post dans un groupe spécialisé et dans le groupe commun. Mais d'une manière générale, le crosspost signifie que vous n'êtes pas branché :-) Par ailleurs, le crosspost, s'il ne prend pas de place en double sur les serveurs, alourdi quand même le nombre de headers à récupérer et il y a pénalité pour tout le monde qui doivent alors télédécharger un doublement inutile de headers...

3e panel Prefix Text: Vous pouvez écrire un petit mot ici (corps du message de votre post) mais c'est pas recommandé.

4e panel File order. Enfin, vous pouvez modifier l'ordre par défaut. CHAQUE POST devrait commencer d'abord par le NFO, ensuite le SFV, après les RAR et enfin les PAR (certains diront les PAR d'abord et les RAR, mais bon, faut choisir...). Si votre post s'étale sur plusieurs jours, ajoutez à chaque fois le NFO et le SFV par courtoisie.

Il est recommandé ici de quitter PowerPost puis de rentrer à nouveau simplement afin de sauvegarder la liste des fichiers à poster, ce qui est drôlement utile si votre ordinateur fait des siennes en plein milieu du post.

Ca y est. Vous pouvez lancer le post tout de suite (bouton play) ou le partir en différé (bouton play avec chronomètre).

Note: Il est conseillé de TESTER la configuration en envoyant préalablement quelques fichiers pris au hasard pour voir ce que ca donne, et UNIQUEMENT dans le groupe alt.binaries.test.

Étape 6: Faire le post

Votre post est en cours. Votre tâche maintenant consiste à surveiller de temps en temps commencer ca se passe. Vérifier la propagation sur tous les serveurs auxquels vous avez accès. Vérifiez aussi les messages que l'on vous adresse à propos de votre post.

Section à compléter

Étape 7: Faire le suivi

Soyez consistant dans votre politique de post ou de fill

Section à compléter

 


Guide d'initiation aux French warez, version 2.0 (2002/11/04)